Message de deux aumôniers musulmans de prison dans le Nord à leurs amis chrétiens entrant en Carême le 14 février 2018

Publié le par webmestre

Message de deux aumôniers musulmans de prison dans le Nord à leurs amis chrétiens entrant en Carême le 14 février 2018

En ce mercredi des cendres, nous vous souhaitons une belle entrée en carême école de patience . Demain jeudi bon nombre de musulmans viendront se joindre à nos sœurs et frères chrétiens par le jeûne du jeudi jour de la semaine où les anges rapportent nos actions hebdomadaires auprès de Notre Seigneur. Le prophète aimait dire, je préfère être en état de jeûne au moment où sont rapportées mes actions auprès de Notre Seigneur.

 Prions Le pour qu’Il accepte nos actes que nous espérons être pleins d’humilité, de sincérité et d’espérance.

Amine.

 Bien fraternellement.

Samia et Hassan pour l'aumônerie musulmane des prisons

> En complément sur le Carême :

Quelques extraits :

" ... En consacrant plus de temps à la prière, nous permettons à notre cœur de découvrir les mensonges secrets par lesquels nous nous trompons nous-mêmes, afin de rechercher enfin la consolation en Dieu. Il est notre Père et il veut nous donner la vie. ...
La pratique de l’aumône libère de l’avidité et aide à découvrir que l’autre est mon frère : ce que je possède n’est jamais seulement mien. ...
Le jeûne enfin réduit la force de notre violence, il nous désarme et devient une grande occasion de croissance. D’une part, il nous permet d’expérimenter ce qu’éprouvent tous ceux qui manquent même du strict nécessaire et connaissent les affres quotidiennes de la faim ; d’autre part, il représente la condition de notre âme, affamée de bonté et assoiffée de la vie de Dieu. Le jeûne nous réveille, nous rend plus attentifs à Dieu et au prochain, il réveille la volonté d’obéir à Dieu, qui seul rassasie notre faim. ..."

Publié dans message, carême

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article