L'atelier Israël-Palestine du GAIC

Publié le par Myriam Bouregba

1 - Une implication de toujours du GAIC

 

Le GAIC dès sa création, en 1993, s’est fixé, par ses statuts pour l’un de ses buts, de « Mettre l’expérience du dialogue islamo chrétien en France… au service de relations de justice entre les peuples d’Europe et du monde ». Ainsi la question de la Terre Sainte et de la paix est restée toujours présente au GAIC.

 

À partir des années 2000, le GAIC  a mis l’accent sur les rencontres de terrain afin que la rencontre islamo chrétienne se diffuse largement et en profondeur par des acteurs locaux.  Ce fut la création de la SERIC - Semaine de Rencontres Islamo Chrétiennes -, lors de la 2e quinzaine de novembre de chaque année. Puis il a créé en parallèle en son sein, au niveau national, des ateliers à thème, à partir de 2003.

En 2003, le père Higoumène Barsanuphe, suite à un pèlerinage interreligieux en Israël - Palestine, organisé par « Témoignage Chrétien », avec 200 personnes, a eu l’idée, à son retour, de créer, au sein du GAIC, un « Atelier Jérusalem-Est, Palestine » avec le concours de Francis Gras, acteur  très actif sur la question palestinienne et celui de Ouahiba Zouai. Leurs travaux ont débouché notamment sur une déclaration adoptée lors de l’Assemblée générale du GAIC « Stop the Wall ».

 

2 – Bref historique de l’Atelier Israël Palestine 

 

En 2005, suite au départ du père, nous avons décidé à quelques-uns de recréer un atelier qui permettrait une veille pour le GAIC sur la question palestinienne. Le drame vécu par les Palestiniens particulièrement dans les années de la 2e Intifada (2000 à 2005), nous avait convaincus que notre engagement ancien devait être renouvelé, qu’il devait s’approfondir et  s’élargir à de nouveaux partenariats. Son appellation devait correspondre au droit international et à l’objectif visé de l’avènement, au côté de l’Etat d’Israël, de l’Etat de Palestine avec Jérusalem-Est pour capitale ; d’où la création de l’Atelier Israël Palestine.

L’atelier est la veille du GAIC  par son travail continu sur la question. Il propose à la signature de l’association les communiqués et autres appels (Gaza, les prisonniers, Jérusalem, les colonies…). Il alerte en intra, il informe à l’extérieur via les supports de l’association (La Lettre, les sites) et par sa propre communication.

Le GAIC a adhéré, en 2008, en qualité de membre observateur, à la « Plateforme des ONG françaises pour la Palestine ». Il y est représenté par son atelier. La Plateforme comprend une quarantaine d’associations venues de tous les horizons, dont des associations chrétiennes (le CCFD Terre  Solidaire, le Secours Catholique Caritas France, Pax Christi, l’ACAT, la CIMADE), une association musulmane (le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens- CBSP), et juives (l’Union Juive Française pour la Paix - UJFP et le Comité Judéo Arabe). Cette adhésion nous permet d’être en phase avec les campagnes de la Plateforme et d’être en lien avec ses acteurs.

Mais l’essentiel de notre activité consiste à organiser, à l’occasion des éditions annuelles de novembre de la SERIC, des rencontres publiques en cherchant les partenariats d’associations chrétiennes et musulmanes, et souvent avec un débatteur juif. Nous cherchons à faire connaître la situation et à faire appel à la solidarité dans ces secteurs de l’opinion, par le partenariat entre associations et la participation de spécialistes, de personnalités laïques et religieuses, de responsables associatifs, de paroisses et de mosquées et centres culturels musulmans.

 

Nous avons pu traiter, au long des années, différentes facettes du conflit et de sa résolution souhaitée (cf. pour plus de détails, les sites du GAIC www.legaic.org et de la SERIC www.semaineseric.eu)

  • 2006, «  Les croyants à la recherche d’une paix juste, réelle et durable au Proche-Orient » avec notamment Ghaleb Ben Cheikh, pour la Conférence des Religions pour la Paix, le père Christophe Roucou du SRI et Dov Kowal de « La Paix Maintenant »,
  • 2007, Echanges théologiques des membres de l’atelier autour de Paulette Martin : « la Terre Sainte, Jérusalem (…) »,
  • 2008, paroisse du Saint-Esprit (Paris 12e), « La paix en Israël Palestine à la lumière de nos fois juive, chrétienne et musulmane » avec Hervé élie Bokobza, talmudiste, le père Pierre Hoffmann, bibliste, et le regretté Mahmoud Azab, détaché de l’Université d’Al Azhar du Caire,
  • 2009, « Responsabilité des croyants : quelles actions de solidarité en Israël Palestine ? » avec les directeurs du Secours Catholique France, Michel Roy, et du Secours Islamique France, Mahieddine Khelladi, et partenariat pour la présentation du film « D’une seule voix », concert commun de musiciens palestiniens et israéliens,
  • 2010, « Pour des actions non-violentes en solidarité avec le peuple palestinien » avec notamment Emmanuelle Bennani, du CCFD Terre solidaire, Bernard Ravenel, président de la Plateforme des ONG pour la Palestine et Patrick Gérault du réseau Chrétiens de la Méditerranée, et dans l’année sensibilisation avec les associations de la Plateforme, à la préparation de la « Flottille internationale pour Gaza »,
  • 2011, travail de sensibilisation dans l’année avec la Plateforme pour affréter « Un bateau français pour Gaza », et pour la SERIC,  à la Mosquée Addawa (Paris 19e), la rencontre « Quelles sont les perspectives pour l’Etat de Palestine ? Quelle est la solidarité souhaitable ? Quel peut être l’engagement des chrétiens et des musulmans ? » avec notamment le professeur Chagnollaud, Mgr Stenger, président de Pax Christi, et un représentant de la Mission de Palestine en France, et une rencontre plus modeste, à la paroisse Saint Ambroise « La paix en Israël Palestine dans nos trois traditions »,
  • 2012, en partenariat avec le réseau Chrétiens de la Méditerranée, au Foyer protestant Grenelle (Paris 15e), « Prisonniers palestiniens : quelle solidarité ? « , avec la participation de responsables d’ONG de Palestine, « Prisonners Club » de Tulkarem et ADDAMEER ainsi que d’associations de solidarité AFPS, UJFP, CBSP, et une rencontre plus modeste avec Artisans de Paix au local Naqshabandi de Saint – Ouen, « Quel avenir pour Jérusalem ? »,
  • 2013, au DEFAP, mission internationale protestante (Paris 14e), « La colonisation de Jérusalem-Est - Quelle solidarité des croyants ? » avec notamment Mohamed Drabih, Palestinien, Mgr Gollnisch, directeur de l’œuvre d’Orient et Danielle Bidard, présidente de l’Association pour Jérusalem, et une rencontre plus modeste, à Saint - Ambroise, autour de Jean-Pierre Bacqué, « En Palestine - Israël : un chemin spirituel au cœur de l’actualité »,
  • 2014, à Saint - Ambroise  (Paris 11e), « Quels engagements des croyants pour la justice et la paix en Israël – Palestine ? », avec notamment Mgr Dubost, alors chargé des relations interreligieuses pour la Conférence des Evêques, Mustapha Cherif et le père Lelong, co-fondateurs du GAIC, Ghaleb Bencheikh, Martine Millet, pasteure, pour le programme de solidarité en Palestine de l’EAPI et pour SABEEL France et le rabbin Yeshaya Dalsace de la communauté Massorti,
  • 2015, « Forum de Solidarité avec Gaza », à la mosquée de Massy  (91), avec des stands du Secours Islamique France, du Secours Catholique Caritas France et de nombreuses associations dont l’UJFP, des intervenants dont Mgr Dubost, une table ronde avec notamment Martine Millet et Isabelle Avran, journaliste, et des témoignages.

* À partir de  2016, nous avons pensé possible d’organiser pour les éditions de la SERIC deux rencontres en partenariat entre les responsables de l’atelier, d’une mosquée et d’une paroisse.

  • 2016, Notre-Dame de l’Espérance à Ivry s/Seine, « Israël Palestine - des croyants face à la violence ici et là-bas », et mosquée de Massy, « La perméabilité du vivre ensemble au conflit israélo palestinien », avec Abdessalam Souiki, théologien et imam, Martine Millet, Père Vincent Féroldi, directeur du SNRM, Hervé élie Bokobza et Jean-Guy Greilsamer,
  • 2017, « Israël Palestine 1917 – 2017 : 100 ans d’Histoire, de conflits, de résistance et de solidarité des croyants en France », mosquée de Massy, avec Alain Gresh fondateur d’Orient XXI, Jean-Guy Greilsamer, Me Christiane Gillmann, cofondatrice de l’AFPS, Christophe Oberlin, chirgurien, Mahieddine Khelladi, et à l’église Saint-Merry  avec Me Maurice Buttin, président du CVPR, Youcef Benderbal du CBSP, Christophe Denantes,  anesthésiste et Serge Grossvak, co-fondateur de l’UJRE.nouveau.

3 -  Activités présentes et à venir

 

Les  derniers développements dans la région, le déplacement de l’Ambassade des USA de Tel-Aviv à Jérusalem et la détérioration de la situation à Gaza nous ont conduits à cosigner des communiqués et des appels, sur Jérusalem, Gaza, les colonies (cf. site du GAIC).

Suite à la demande du Secours Catholique à notre atelier, nous avons organisé avec le Comité paroissial de Saint-Merry, l’une des rencontres pour une délégation palestinienne au plus haut niveau. Elle était composée de dignitaires religieux avec le père Jonny Abu Khalil, Eglise catholique, le père Castantine Karmesh, Eglise orthodoxe, sheikh Mohammed Hussein, Grand Mufti de Terre Sainte, Adnan Husseini, Gouverneur de Jérusalem et membre avec Mmes Vera Babun et Amira Hanan du Comité présidentiel suprême pour les affaires de l’Eglise, et Moussa Hadid, maire de Ramallah. Dans ces circonstances graves, la délégation voulait réaffirmer sa détermination de voir advenir l’Etat de Palestine avec Jérusalem-Est pour capitale, et montrer son espoir dans la solidarité de l’opinion publique, des croyants et des dirigeants. Par ailleurs, ils ont été reçus au Sénat, à la Mairie de Paris, à la Conférence des Evêques (…).

Pour la SERIC 2018, nous travaillons à des rencontres autour de Jérusalem - Al Qods, organisées  en partenariat avec la mosquée de Massy et la paroisse Saint-Merry d’une part, et à Fontenay s/Bois avec le centre culturel de la mosquée et le Groupe de Dialogue interreligieux (GEFIC),

L’atelier tisse ainsi, petit à petit, un réseau islamo-chrétien interactif en vue d’une  paix réelle en Israël Palestine.

Contact Atelier Israël Palestine : Myriam Bouregba  (06 44 05 70 27)

L'atelier Israël-Palestine du GAIC
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article