Inauguration de la mosquée de Massy (Essonne), 7 avril 2019

Publié le par Hélène Millet

Inauguration de la mosquée de Massy (Essonne), 7 avril 2019

Dans les années 1980, le projet de construction d’une mosquée trottait déjà dans les têtes des musulmans de Massy, mais il a véritablement démarré en 2003 avec la constitution du CMM : Conseil des Musulmans à Massy. Fruit de la volonté d’unir et de fédérer tous les musulmans de la ville, le Conseil a pu déposer un permis de construire en vue d’édifier un centre cultuel et culturel de 3200 m2 en 2007. Proposé par la municipalité de Massy, le terrain dit « des ferrailleurs » a été acquis en 2008 et les premiers travaux de fondation ont débuté en 2009. Ensuite, parallèlement à la patiente collecte des fonds auprès des fidèles et au même rythme qu’elle, le bâtiment est sorti de terre petit à petit. Pour le ramadan de 2013, l’espace de la salle de prière avait pu être utilisé.

La mosquée le 15 octobre 2013 : prête pour l’Aïd !

La mosquée le 15 octobre 2013 : prête pour l’Aïd !

Et voici qu’en 2019, tout est enfin achevé et prêt à être solennellement inauguré, le 7 avril : espace culturel, salle de conférences, salon de thé, salles d’étude, bibliothèque, parking etc., qui entourent les espaces réservés à la prière.

Inauguration de la mosquée de Massy (Essonne), 7 avril 2019

Tout cela fut rappelé au début de la cérémonie devant un public nombreux et attentif, rassemblé dans la salle de prière des hommes pour la circonstance. D’abord par les artisans du projet, avec la projection de plans et graphiques, puis par les deux maires successifs de Massy, Vincent Delahaye (désormais vice-président du Sénat) et Nicolas Samsoen, avec qui s’est établi un climat de confiante collaboration. Lorsqu’il déclara « ce jour est important pour les musulmans mais aussi pour tous les Massicois », Vincent Delahaye a déclenché des applaudissements nourris. A Massy en effet, on pratique l’interreligieux de façon active. On trouve à la Mairie un dépliant présentant tous les lieux de culte de la ville et chacun d’eux avait envoyé un ou plusieurs représentants à l’inauguration.

Massy peut aussi s’enorgueillir d’avoir la première « mosquée verte » française. Pour aider à prendre les bonnes décisions en matière d’écologie et « diminuer la consommation des ressources naturelles…afin de préserver ce que Dieu nous a offert », des études ont été réalisées en partenariat avec une école d’ingénieurs voisine. Si le bâtiment a de superbes proportions, s’il est en harmonie avec les autres constructions du quartier, il a aussi été conçu pour que rien n’y soit gaspillé : ni l’énergie nécessaire au chauffage, ni l’eau pour les ablutions, ni la lumière qui entre à profusion par la coupole de verre centrale etc.

Une coupole en verre, pour l'esthétique et la luminosité

Une coupole en verre, pour l'esthétique et la luminosité

Voici donc une mosquée qui peut légitimement être un objet de fierté pour tous et pour laquelle se sont déjà déroulés de bons moments de convivialité. Thé, boissons fraîches, pâtisseries et confiseries étaient aussi au rendez-vous, tandis qu’un pâle soleil rendait presque inutiles les tentes dressées pour la circonstance.

Publié dans Massy, mosquée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article