Le GAIC de Châtenay-Malabry

Publié le

     Bientôt quinze ans que des chrétiens et des musulmans de Châtenay-Malabry se retrouvent tous les mois et organisent deux fois par an, une rencontre ouverte à tous les habitants des environs autour du vivre ensemble sur des sujets d’histoire, de culture, de tradition, de famille, d’actualité….

     Au départ, fin 2005, nous sommes trois : Michel, curé de la paroisse Sainte Thérèse, Mustapha, président de l’Association de bienfaisance de Châtenay-Malabry, Jean-Pierre, paroissien de la paroisse Sainte Bathilde et secrétaire général du GAIC.

     Pour la première fois, en novembre 2006, nous participons à la Semaine annuelle de Rencontres Islamo-Chrétienne (SERIC 2006) : Dix jeunes couples chrétiens et dix jeunes couples musulmans réfléchissent ensemble et témoignent de leur expérience sur le thème de la famille ; les participants insistent sur le rôle des familles dans le vivre ensemble : « Les enfants ne font pas de distinction religieuse, le métissage est naturel, il se vit sereinement dans la diversité ».

     Peu à peu le groupe s’agrandit et on rédige une charte. L’imam de la mosquée participe à nos réunions en même temps que le prêtre. Chaque rencontre s’organise sur un même schéma : on échange dans un premier temps sur l’actualité, moment important qui nous permet de découvrir parfois des réactions différentes liées à notre propre histoire et à notre propre culture. La deuxième partie de la réunion est en général consacrée à l’organisation de l’une ou l’autre des deux rencontres élargies qui se déroulent chaque année. Ce temps est important, c’est à notre avis une des raisons de la durée de vie de l’équipe. Puis  vient une méditation sur un texte du Coran ou un texte des Evangiles… Aujourd’hui, le texte du Coran ou de l’Evangile retenu est celui du vendredi ou du  dimanche qui précède notre rencontre… Occasion de prendre conscience de l’approche de chacun en face des textes auxquels ils se réfèrent… Occasion aussi de nous découvrir frères en Dieu et en humanité.

     à suivre ...

Retrouver ici l'intégralité de l'article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article