Sur le vif : quelques messages des signataires de l'appel #TémoinsDeFraternité

Publié le par Anne Pérouchine

Sur le vif : quelques messages des signataires de l'appel #TémoinsDeFraternité

Commentaire de  Pierre Lavoisy, membre de l'Eglise Protestante Unie de France

Toute authentique fraternité exclut tout concensualisme mou qui caractérise trop nombre de dialogues interreligieux institutionnels. Elle repose sur deux piliers :

=a) Une vraie humilité qui rejette toute fausse humilité camouflant un orgueil phénoménal, à savoir : aucun humain, aucune institution religieuse ne peut revendiquer théologiquement le monopole de la plénitude de la vérité sur Dieu.

=b) Tout dialogue est un combat spirituel contre soi-même où l'honnêteté intellectuelle de l'autre amène à écouter l'exposé de ses convictions. Cet échange sur la base de toute réciprocité a pour effet nécessairement d'approfondir et de modifier les siennes propres d'une manière qui, la plupart du temps, nous échappe au début : c'est l'oeuvre de l'Esprit divin.

 

Commentaire de Fouzia Oukazi

J'ai resigné la pétition et je vous remercie d'en être le vecteur pour contribuer à la construction d'une société fraternelle et ouverte sur l'humanité. Nous ne serons jamais trop nombreux pour préférer la fraternité au repli sur soi et au rejet de l'autre. Nous ne dirons jamais assez fort que la diversité nous enrichit et nous rend solide pour combattre l'intolérance et l'absence d'unité. La construction d'un monde solide et humain est à ce prix. 

 

 

Commentaire de Saleha transferé par Marie-Odile Lafosse-Marin.

Effectivement , nous vivons dans un monde où l’amalgame est vite fait . Merci au GAIC pour cette position porteuse d’espoir . Pour un monde meilleur , un monde d’amour , il n’y a qu’une seule solution : aidons nous les uns et les autres  , comprenons nous les uns et les autres et  aimons nous les uns et les autres . Nous venons tous d’Adam et Adam vient de la terre .Seule la fraternité entre nous tous , blancs , noirs , jaunes permettra à l’humanité toute entière de sentir le bonheur de vivre . Nous pouvons y arriver en nous donnant la main . C’est si simple pourtant .

Commentaire de Monsieur Bruno Habig qui nous partage ce très beau témoignage de Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d'Oran.

"Plusieurs commentaires ou échanges mettent bien en évidence la difficulté de nous accepter mutuellement dans nos différences et de nous aimer. Il est une parole du bienheureux Pierre Claverie, évêque d'Oran assassiné  le 1er août 1996, qui me sert de boussole: "Nul ne possède Dieu, nul ne possède la vérité et j'ai besoin de la vérité de l'autre". Tant que nous ne posons pas une part d'inconnaissable sur un Dieu forcément plus grand que la représentation que nous pouvons nous en faire à travers le prisme de nos religions et de nos humaines imaginations, il ne nous est pas possible de pressentir dans la foi de l'autre ne serait-ce qu'un angle de vue qui nous échappe, qui peut peut-être nous enrichir, ou au moins éviter de la caricaturer (!)  Poser une part d'inconnaissable sur Dieu permet de ne pas avoir trop vite raison sur les autres, et finalement d'avoir raison sur Dieu. C'est là le propre de tous les fondamentalismes.

Pierre Claverie avait aussi coutume de dire" "nous devrions tous avoir un ami musulman". C'est un chemin plus sûr pour entrevoir quelque chose de ce qui fait vivre le croyant d'une autre religion que de s'appuyer uniquement sur une lecture, nécessairement non croyante, de nos textes fondateurs respectifs.

L'importance des commentaires et des partages m'ont confirmé dans le sentiment que cet assassinat requerait un appel à la fraternité, et pas seulement de condamnation. Les unes resteront vaines sans les autres. Merci à vous !"

 

 

 

Commentaire de Françoise Gaudeul (Afps 78  Cimade Idf)

Avec tout mon soutien

“En cette fin d’automne 2020, les vexations et les menaces se sont multipliées en direction des musulmans de notre pays, comme s’il fallait les pointer du doigt après les odieux attentats de Conflans-Sainte-Honorine et de Nice. Devant ces signes inquiétants de déstabilisation, le Groupe d'Amitié Islamo-Chrétienne (GAIC) a estimé qu’il devait donner l’alerte et trouver un antidote à cette violence : la fraternité.”

Commentaire de Laurent Baudouin (Paris)

Que les chrétiens, les musulmans et toutes les personnes de bonne volonté multiplient les occasions de réfléchir et d'agir ensemble. Les causes à défendre ne manquent pas, en France et dans le monde : actions pour la dignité humaine et la justice à tous les échelons de la vie sociale, dénonciation de toute forme de colonialisme et d'oppression d'un peuple par un autre, respect de la nature et lutte contre le dérèglement climatique, etc." Que chacune et chacun, dans le respect de sa foi ou de son éthique, et selon ses capacités et ses envies, apporte son enthousiasme et sa détermination. Ne serait-ce que pour faire mentir les partisans du prétendu "choc des civilisations."

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article