La canonisation du frère Charles de Foucauld, pour le dialogue avec les musulmans, le 15 mai 2022

Publié le par webmestre

La canonisation du frère Charles de Foucauld, pour le dialogue avec les musulmans, le 15 mai 2022

Le 15 mai dès 10h30, nous assisterons à un grand événement depuis Rome : la messe de canonisation, par le pape François, de Charles de Foucauld.

Celui que l'on appelle le frère universel fut une figure spirituelle majeure du XXème siècle.

De sa conversion à Paris au désert du Hoggar en Algérie, il a tracé une voie d'enfouissement évangélique qui inspirera après sa mort des milliers de femmes et d'hommes et plusieurs familles religieuses.

Il est une figure de paix.

Extrait de l'article de Jacques Berset (cath.ch) :

"Charles de Foucauld, dans son parcours spirituel, a été touché par la foi des musulmans, ce qui a suscité sa quête spirituelle et son retour à la foi catholique. «Il s’est ensuite senti poussé à vivre au milieu des musulmans, dans un désir de les convertir, animé par les idées sur l’islam qui étaient répandues de son temps dans le monde catholique. Mais l’expérience de partage de la vie des Touaregs et l’impressionnant travail linguistique qu’il a réalisé, l’ont fait entrer dans la dynamique du dialogue. Il n’a pas vécu le dialogue interreligieux tel que nous pouvons le concevoir aujourd’hui mais ce qu’il a vécu est un trésor pour penser ce dialogue…  il a lâché son désir de traduire l’Evangile pour entrer dans un recueil des mots des Touaregs et s’adonner pendant plus de dix ans et jusqu’à sa mort à mettre en valeur leur langue alors insignifiante et inconnue…. Sans en être conscient il a vécu une expérience de dialogue et en a ouvert le chemin pour d’autres…»

Prière de Charles de Foucauld :

Mon Père,
Je m'abandonne à toi,
fais de moi ce qu'il te plaira.

Quoi que tu fasses de moi,
je te remercie.

Je suis prêt à tout, j'accepte tout.
Pourvu que ta volonté
se fasse en moi, en toutes tes créatures,
je ne désire rien d'autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
avec tout l'amour de mon cœur,
parce que je t'aime,
et que ce m'est un besoin d'amour
de me donner,
de me remettre entre tes mains, sans mesure,
avec une infinie confiance,
car tu es mon Père.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article