Le pape François 1er nomme Mgr Jean-Paul Vesco archevêque d'Alger, le 27 décembre 2021

Publié le par webmestre

Le pape François 1er nomme Mgr Jean-Paul Vesco archevêque d'Alger, le 27 décembre 2021

Mgr Vesco aura comme ligne directrice et constante celle du dialogue avec l’islam, qui fut au centre de l’action de son prédécesseur, Mgr Desfarges et qui est un des thèmes importants du pontificat du pape François 1er.

Il agira, nous dit un expert des questions vaticanes, de manière résolue dans la continuité de ses illustres prédécesseurs, Etienne Duval et Henri Tessier, qui, par leurs prises de position courageuses, parvinrent à transformer une séglise algérienne à plein titre !

Son parcours personnel le prédispose, selon ce même expert, à une collaboration féconde avec les autorités morales de la ville d’Alger, dans le cadre du dialogue islamo-chrétien et de l’attachement du peuple algérien à son histoire plurielle et sa volonté de mettre son rayonnement culturel passé et actuel au service des retrouvailles entre la chrétienté et l’islam et l’importance d’une action conjointe de ces deux religions universelles au bénéfice du monde entier.

Ce lundi 27 décembre, le pape François a nommé Mgr Jean-Paul Vesco archevêque métropolite d’Alger. Il prend la suite de Mgr Paul Desfarges, archevêque d’Alger depuis 2016, qui, à 77 ans, est touché par la limite d’âge. C’est ainsi un dominicain qui succède à un jésuite, dans le plus important des quatre diocèses d’Algérie.

C’est un lien indéfectible à l’Algérie qui marque la vocation de Mgr Jean-Paul Vesco. Ordonné prêtre en 2001 dans l’Ordre des frères prêcheurs, il passe par l’École biblique de Jérusalem avant d’être envoyé à Tlemcen, en Algérie. C’est le signe d’une présence dominicaine dans le diocèse d’Oran qui fut dirigé par Mgr Pierre Claverie, dominicain assassiné le 1er août 1996. « Notre raison d’être dans ce pays, c’est de nous enraciner », expliquait-il à l’époque.

Nommé vicaire général du diocèse en 2005 au côté de Mgr Alphonse Georger, évêque d’Oran, il doit quitter l’Algérie en 2010, étant élu prieur provincial des dominicains de France. Une responsabilité qu’il exerce peu de temps, nommé en décembre 2012 évêque d’Oran par le pape Benoît XVI.

Entré chez les dominicains en 1995

Ordonné évêque par le cardinal Philippe Barbarin en la cathédrale d’Oran, Mgr Vesco a notamment été la cheville ouvrière de la cérémonie de béatification des dix-neuf martyrs d’Algérie, religieux et religieuses assassinés durant les années noires en Algérie, parmi lesquels les sept moines de Tibhirine et Mgr Claverie. La célébration s’était déroulée au sanctuaire Santa Cruz d’Oran le 8 décembre 2018.

Né le 10 mars 1962 à Lyon, cet ancien avocat d’affaires est entré chez les dominicains en 1995. Simple et chaleureux, homme d’écoute et de dialogue, il a publié en 2015 un livre intitulé Tout amour est indissoluble. Plaidoyer pour les divorcés remariés (Éd. du Cerf). Le pape François l’avait invité à participer au Synode sur la famille en 2015.