Journée internationale du vivre-ensemble en paix : dimanche 16 mai 2021 - Paris - organisée par La Coordination Interconvictionnelle du Grand Paris (CINPA), qui regroupe plus de 50 ONG se référant aux traditions religieuses, philosophiques et spirituelles les plus diverses

Publié le par webmestre

Journée internationale du vivre-ensemble en paix : dimanche 16 mai 2021 - Paris - organisée par La Coordination Interconvictionnelle du Grand Paris (CINPA), qui regroupe plus de 50 ONG se référant aux traditions religieuses, philosophiques et spirituelles les plus diverses

La Coordination Interconvictionnelle du Grand Paris organise, à l'occasion de la Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix, une marche de la paix, le 16 mai 2021, dans Paris.
Le 8 décembre 2017, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution A/RES/72/130 proclamant le 16 mai Journée internationale du vivre-ensemble en paix.
L’ONU « invite tous les États Membres, les organismes des Nations Unies et les autres organisations internationales et régionales, ainsi que la société civile, y compris les organisations non gouvernementales et les particuliers, à célébrer la Journée internationale du vivre-ensemble en paix, dans le respect de la culture et d’autres particularités ou coutumes locales, nationales et régionales, y compris en prenant des initiatives éducatives et en menant des activités de sensibilisation. »

La Coordination Interconvictionnelle du Grand Paris qui regroupe plus de 50 ONG se référant aux traditions religieuses, philosophiques et spirituelles le plus diverses organise

une marche de la paix
le dimanche 16 mai 2021 de 14h à 18h30
à Paris, entre le Panthéon et la Place de la République

Toutes les personnes de bonne volonté y sont conviées

Une marche pour échanger, des lieux pour réfléchir…

La marche sera jalonnée de haltes dans des lieux symboliques des efforts de l’humanité pour construire la paix au travers des tragédies de l’histoire. Nous nous souviendrons des victimes de ces tragédies et de la barbarie, et nous honorerons celles et ceux qui ont inlassablement servi la cause de la paix. Des lectures de grands textes nourriront notre réflexion personnelle et collective à la recherche des voies actuelles du vivre ensemble en paix.

Nous proposons de nous recueillir devant des lieux où des cultures, des convictions et des héritages s’expriment en partage avec les autres, mêlant souvent le souvenir du tragique et l’espérance de la fraternité :

timingmarchepaix

  • le Panthéon célèbre les grands hommes et les grandes femmes qui ont fait la France, sa culture et son honneur. Pas seulement la France… Ils s’inscrivent dans le patrimoine culturel, moral et historique de l’humanité entière, tant l’universalisme peut être et doit être une composante des patrimoines particuliers et des identités nationales.
  • l’Institut du Monde Arabe exalte un univers multiculturel et multiséculaire marqué par l’Islam, mais également carrefour culturel et école d’un difficile mais potentiellement très riche « vivre ensemble ».
  • Le mémorial de la déportation exprime le souvenir de la Shoah, mais unit dans cette mémoire douloureuse les autres victimes de la barbarie organisée, résistants, Tziganes, homosexuels… « Vivre ensemble » implique de se souvenir de ceux qui sont morts ensemble, pour que l’histoire ne se répète pas.cartemarchepaix
  • Notre-Dame de Paris s’est révélée dans les flammes comme un patrimoine commun et pas seulement un lieu de culte. Sa réhabilitation peut être un symbole de notre capacité à nous unir pour construire. Vivre ensemble, c’est faire ensemble…
  • L’Hôtel de ville de Paris, notre maison commune, illustre la construction quotidienne du vivre ensemble et de la solidarité concrète, au travers de la vie démocratique, de ses contingences et de ses aspérités.
  • La Bastille mêle indistinctement le souvenir de l’émancipation du peuple, de la terrible guerre civile que fut la Révolution française et de son héritage lumineux, exprimé dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.
  • Le Bataclan, dont la douleur est encore brûlante dans nos mémoires, nous rappelle les menaces qui pèsent sur le « vivre ensemble ». Peut-être nous dit-il, envers et contre tout, l’importance de la fête. Envers et contre tout, c’est la fête qui nous réunit.
  • La place de la République, enfin. La statue y brandit un rameau d’olivier, symbole de paix. La République française conçue non comme un but en soi, mais comme un instrument qui nous rassemble au service de la paix…

La marche se déroulera dans le strict respect des précautions sanitaires en vigueur le 16 mai.

Cette marche sera, à n'en pas douter, un moment précieux de réflexion, de rencontres et de dialogue.
 
Nous vous remercions de diffuser l'information le plus largement possible autour de vous et nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire.
 
Bien amicalement.
Pour l'équipe d'organisation, Jean-René Brunetière
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article