13 mai 2021 l’Aïd al Fitr, fête de la rupture du jeûne, prions, tous ensemble, chrétiens et musulmans, pour que s’établissent entre les peuples des relations de fraternité et que nos religions soient des vecteurs de paix, de miséricorde et d’humanité. Aïd Moubarak !

Publié le par webmestre

Image envoyée en signe de fraternité par un ami israelien à son ami musulman, membre du GAIC

Image envoyée en signe de fraternité par un ami israelien à son ami musulman, membre du GAIC

Chers amis musulmans,

Vous voilà parvenus au terme du mois de Ramadan, au cours duquel vous avez élevé vos cœurs et vos âmes dans une fervente prière à notre Créateur, le Tout-Miséricordieux. L’exercice quotidien du jeûne vous a rendu encore plus sensibles aux malheurs de la pauvreté et de l’exclusion et vous allez verser la zakat pour soulager un peu de la misère des plus démunis.

Cette année, vos amis chrétiens vous avaient précédés de peu dans cette voie, avec le Carême s’achevant sur la fête de la Résurrection de Jésus : Pâques. Pour vous, demain 13 mai sera l’Aïd al Fitr, fête de la rupture du jeûne. Une fois encore, la pandémie va en perturber la célébration. Nous formons des vœux pour que votre joie progresse en profondeur et qu’elle trouve à se manifester dans l’intimité de chaque maison. Des vœux aussi pour que, dans le monde entier, les musulmans puissent vivre dans la paix cet important moment de leur religion, tout particulièrement en Palestine et en Israël.

Prions, tous ensemble, chrétiens et musulmans, pour que s’établissent entre les peuples des relations de fraternité et que nos religions soient des vecteurs de paix, de miséricorde et d’humanité.

Aïd Moubarak !

Haydar Demiryurek et Hélène Millet,
co-présidents du GAIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article