FOCUS sur ... le GAIC de Strasbourg

Publié le

À Strasbourg, les premières rencontres d’amitié islamo-chrétienne ont vu le jour au début des années 2000. Très vite, le groupe a pris le nom de GAIC-67 et s’est structuré en association en 2005. Il compte une vingtaine de membres qui se rencontrent tous les mois. La plupart d’entre eux sont là depuis l’origine du groupe : le rajeunissement et le manque de renouvellement des membres demeure une de nos préoccupations.

La plupart des membres chrétiens sont catholiques, avec la présence de l’un ou l’autre protestant. Du côté musulman, toutes les origines et sensibilités sont représentées.

De nombreux groupes interreligieux en Alsace

Le GAIC de Strasbourg est l’un des 40 groupes interreligieux d’Alsace, dont 15 sont situés dans l’agglomération de Strasbourg. Un groupe interreligieux existe dans de nombreux quartiers et communes de la périphérie. La plupart d’entre eux rassemblent plusieurs traditions religieuses. La Ville de Strasbourg édite chaque année un calendrier interreligieux réalisé par huit traditions religieuses. Des « Assises interreligieuses » ont lieu régulièrement pour toute l’Alsace, à l’initiative du Conseil régional. Un « Rendez-vous avec les religions » est organisé une journée par an à Strasbourg. Le GAIC participe à toutes ces manifestations.

L’organisation des SERIC

Les membres du GAIC se rencontrent une fois par mois (même si aucune réunion en présentiel n’a pu avoir lieu depuis un an) et concentrent leur activité essentiellement sur l’organisation des SERIC. Les thèmes retenus ainsi que l’actualité donnent bien souvent lieu à des échanges passionnés entre les membres du groupe.

Dans les années 2010, celles-ci ont connu un dynamisme qui a un peu faibli depuis. Pas moins d’une douzaine de rencontres étaient alors organisées dans les quartiers autour du même thème, des réunions souvent portées par les associations interreligieuses présentes dans ces lieux. Des événements ont été proposés à toute la ville pour l’ouverture ou la clôture de la SERIC, notamment des concerts d’un soir, des forums d’une journée, ou des visites de lieux de culte.

Un événement : la pièce de théâtre « François et le Sultan »

En 2009, une pièce de théâtre, jouée par une vingtaine d’acteurs amateurs chrétiens et musulmans, « François et le Sultan », réunissait plusieurs centaines de personnes dans une salle de spectacle, avant d’être jouée dans d’autres villes d’Alsace. L’expérience théâtrale a été renouvelée en 2011, avec « Noël au balcon, Ramadan au tison », une pièce pleine d’humour sur la cohabitation entre familles de tradition chrétienne et musulmane dans un même immeuble. Quelques extraits significatifs de la pièce « François et le Sultan » ont été redonnés en 2019, à l’occasion du 800e anniversaire de cette rencontre.

François et le Sultan

François et le Sultan

Noël au balcon, Ramadan au tison

Noël au balcon, Ramadan au tison

Toujours dans le domaine théâtral, le spectacle « Il était deux fois », avec Steeve Gernez et Samir Arab, qui se produisent partout en France, a connu un grand succès lors de sa représentation en 2016.

Des forums et des conférences

Les forums, organisés sur un samedi, ont abordé des thèmes variés : « La figure de Marie » (2012), « Dieu, la violence et les textes sacrés » (2013), « Chrétiens et musulmans : quelle vie après la mort ? » (2014), « Le fanatisme et les religions » (2016), « La prière dans nos traditions » (2018).

Pour ces journées de forum ainsi que pour des soirées organisées au long de l’année, le GAIC a eu la chance de pouvoir accueillir des personnalités telles que Latifa Ibn Ziaten (2013), Khaled Roumo (2017), Emmanuel Pisani et Ghaleb Bencheikh (2019), Omero Marongiu-Perria (2019). Des responsables chrétiens et musulmans locaux ont été nombreux à participer à nos rencontres.

Soirée miséricorde en 2016

Soirée miséricorde en 2016

Des soirées autour d’un film

Plusieurs films ont été projetés, toujours suivis d’un débat et d’un moment convivial, soit en salle de spectacle soit au cinéma : « Azur et Asmar », « Et maintenant, on va où ? », « L’imam et le pasteur », « Popenguine », « Le ciel attendra », « Les voies du dialogue ».

Le partage du dessert de l’Achoura

Au cours des SERIC, un autre événement revient chaque année avec beaucoup de bonheur : une trentaine de musulmans participent, dans une église catholique, à la célébration d’une messe des jeunes et offrent ensuite le dessert de la fête musulmane de l’Achoura aux paroissiens. Cela donne lieu à échange informel et passionnant entre musulmans et chrétiens.

FOCUS sur ... le GAIC de Strasbourg

Convivialité et voyage à Istanbul

La convivialité est une dimension que nous souhaiterions davantage présente encore. En fin d’année, nous sommes heureux de pouvoir organiser quelquefois une sortie d’une journée avec les membres de l’association. Cette dernière décennie aura surtout été marquée par le voyage que nous avons effectué en Turquie, à Istanbul et Ankara. À l’invitation du DITIB et de Diyanet (Affaires religieuses de Turquie), les membres du GAIC, des responsables chrétiens et musulmans du dialogue interreligieux, des élus régionaux et des journalistes, soit une quarantaine de personnes, ont effectué un séjour en Turquie. Au-delà des questions politiques légitimes (les membres du GAIC appartenant au mouvement Hizmet n’ont pu être du voyage), ce séjour a renforcé les liens d’amitié entre les participants, a permis de témoigner là-bas de ce que nous vivons ici dans le dialogue interreligieux et de découvrir de près ce que vivent nos amis turcs.

FOCUS sur ... le GAIC de Strasbourg

Vers de nouveaux projets ?

Les membres du GAIC ne manquent pas d’idées pour les prochaines SERIC et pour le développement du dialogue entre musulmans et chrétiens. L’année que nous venons de vivre n’a pas permis leur réalisation. Nous attendons la réouverture des cinémas pour organiser à nouveau une rencontre autour de films. La formation des jeunes est au cœur de nos préoccupations : l’idée de la réalisation d’un slam a germé, il ne reste plus qu’à concrétiser ce projet ! Ce serait une excellente manière de célébrer le 20e anniversaire des SERIC !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article